Le 4 octobre dernier (2019), lors de la fête de St-François d’Assise à la chapelle des capucins de St-Maurice, trois laïcs ont été accueillis par le ministre de l’Ordre Franciscain Séculier (OFS) en Suisse romande, et par l’assistant régional (aumônier). Devant les membres des fraternités et de toute l’assemblée, ils se sont engagés dans l’Ordre séculier qui, en quelque sorte, redémarre dans notre région. En effet, depuis une quarantaine d’années, il n’y avait presque plus de professions parmi les fraternités séculières de nos paroisses romandes.    

Ce jour revêt donc un caractère historique: c’est un «redémarrage», ou mieux une revitalisation d’un engagement franciscain – accompagné par de nombreux frères capucins, des prêtres séculiers ou des religieux d’autres congrégationsqui a joué un très grand rôle dans les paroisses jusqu’au Concile Vatican II.    

Les trois nouveaux engagés ont donné un témoignage sur leur cheminement que je relate ici brièvement: Nathalie, dès son renouvellement des promesses de baptême, se demanda où elle devait aller pour suivre le Christ; elle ne pouvait éternellement être membre des Jeunesses Chrétiennes. Elle a certes pensé à la vie religieuse, mais elle voulait aussi être maman. C’est grâce à un collègue qu’elle a découvert la fraternité franciscaine et elle conclut tout de go: «Je n’ai plus cherché ailleurs: j’avais trouvé ma famille!»

Après avoir travaillé à la Maison de la Famille, à Vérolliez, Marie découvre le Foyer Franciscain, les activités du Souffle d’Assise et les Frères de la communauté des Capucins. Elle est invitée par le Fr. Vincent à participer aux réunions mensuelles du mouvement franciscain qui lui font découvrir en profondeur la vie de pauvreté, d’humilité, de prière et d’amour de Dieu de Saint-François.

Marco, jeune mécanicien tessinois venu en Suisse romande pour un stage d’une année alors qu’il avait vingt ans, est toujours là, 32 ans plus tard, avec une parenthèse d’un mois en Colombie, avec son épouse. Il lit et partage la Parole de Dieu, à partir de la liturgie des Heures et des textes franciscains. À 26 ans, il rencontre la fraternité franciscaine de la paroisse et se souvient alors d’un frère capucin tessinois qui lui faisait le catéchisme: «Il était d’une bonté sans limite.» Et il ajoute: «Au cours de mon chemin franciscain, j’ai retrouvé des convictions très fortes qui m’habitaient quand j’étais petit: «Dieu est Don, je ne peux pas garder pour moi sa bonté et sa miséricorde» et de plus «Quand je lis les évangiles, je saisis ces qualités que François développe dans son Testament.»    

À noter que ces trois engagements sont le fruit de rencontres qui ont précisé et confirmé un choix de vie qui ne peut qu’être partagé à nouveau. Baptisés et envoyés, nos vœux à nos trois nouveaux «tertiaires», frère et sœurs de François pour le monde.

Extrait Frères en marche, 1/2020, Bernard Maillard

 

Une étape "historique" pour l'OFS (mars 2018)

Le chapitre OFS pour l’élection du Conseil régional de la Suisse a eu lieu le 3 mars 2018 à l’Hôtellerie Franciscaine de Saint Maurice. Présents pour l’occasion, étaient le délégué du Ministre général, Attilio Galimberti, OFS, et un membre de la Conférence des Assistants généraux (CAS), Fr. Alfred Parambakathu, OFMConv.

Le chapitre marquait une étape « historique » puisque c’est le fruit d’un cheminement qui a porté les membres qui avaient fait profession dans l’OFS mais qui s’étaient insérés dans le Mouvement Franciscain Laïc, à commencer un parcours qui devrait les porter à la constitution de l’OFS national Suisse.

Pendant l’assemblée, il a été décidé de ne pas procéder par élection. Les délégués CIOFS, en plein accord avec les capitulaires, ont donc nommé les membres du Conseil avec la tâche d’activer les fraternités et arriver au bout d’un an ou de deux ans, à célébrer un chapitre électif.

L’assemblée a ensuite exprimé la volonté et la nécessité de la collaboration paritaire avec le Mouvement Franciscain Laïc grâce auquel la vocation OFS s’est maturée.

Les membres du Conseil sont :
Ministre : Gérard Corpataux
Vice-Ministre : Edith Rohwedder
Trésorier : André Besson
Secrétaire : Géneviève Corpataux
Formatrice : Brigitte Gobbé
Assistant : P. Pierre.